Paul-André Proulx

Littérature Québecoises

Abdelmoumen, Mélika.

Le Père castrateur
. Éd. Trait d'union, 1999, 200 p.

Un alcoolique en quête de rédemption

Mélika Abdelmoumen est née à Chicoutimi au Lac Saint-Jean en 1972. Son roman est inspiré de Prochain Épisode d'Hubert Aquin. Il faut avoir une connaissance profonde de la psychanalyse et du Québec pour que cette toile de fond serve à un projet d'écriture qui se veut une oeuvre d'intériorité et d'analyse sociale. L'auteure n'avait pas 30 ans lorsqu'elle a écrit Chair d'assaut, un polar atypique qui s'enracine dans un matériel oedipien relié à l'image du père. Elle voulait en mettre plein la vue au lectorat, mais va-t-elle réussir à le séduire ?

La narratrice tente de démêler l'histoire d'un détective qui s'est suicidé, d'une femme, Rebecca Last, qui a disparu et de son frère Arthur, un peintre, qui a été incarcéré. Que s'est-il passé ? On remonte le courant familial pour dévoiler une icône paternelle peu rassurante, voire dangereuse. La haine à l'égard du père naît de son pouvoir de destruction, auquel l'héroïne s'oppose en recourant à la violence. Le roman trace donc le portrait d'une âme blessée qui tente de se guérir en se transformant en char d'assaut.

Une écriture complexe et une structure qui l'est tout autant font de ce polar psychologique une œuvre qui dénote que la jeune auteure manquait évidemment d'expérience pour mener à bien son projet. La modestie fait également partie des vertus littéraires.