Paul-André Proulx

Littérature Québecoises

La Rochelle, Réal.

Lenny Bernstein au parc La Fontaine. Éd. Triptyque, 2010, 91 p.

Orchestre symphonique de Montréal

L'orchestre symphonique de Montréal fut dirigé en 1943 par Léonard Bernstein. Pianiste et compositeur d’origine juive, il fut invité à 25 ans à conduire l’OSM. Comme chef d’orchestre, c’était une première. Et il s’en est tiré avec honneur en accumulant les dithyrambes des chroniqueurs des quotidiens de la ville.

Tous louèrent la vivacité qu’il exigeait pour l’interprétation des grandes œuvres, en particulier celles du Finlandais Jean Sibelius, qui ravirent les mélomanes montréalais à l’amphithéâtre Calixa-Lavallée attenant à l’école du Plateau, située en plein cœur du parc La Fontaine. C’était à l’époque la salle où se produisait l’orchestre, sans compter le Chalet du Mont-Royal devant lequel il jouait l’été en plein air. Bernstein apprécia énormément ces concerts donnés dans cet environnement champêtre. Son séjour fut donc heureux, d’autant plus que ce chef d’orchestre, un adonis, put s’adonner pendant ses temps libres à la quête de l’âme frère dans le parc La Fontaine.

Bernstein était un musicien polyvalent. Du répertoire classique à la comédie musicale, rien ne le rebutait même si ses amis lui conseillaient de ne pas aborder tous les genres pour sauvegarder son excellente réputation. Malheureusement, Réal La Rochelle, qui a déjà écrit un roman sur Maria Callas, ne maîtrise aucunement l’art romanesque. Son bel hommage s’apparente davantage à un reportage de Paris Match.