Paul-André Proulx

Littérature Québecoises





Casabonne, Jean-François.


Jésus de Chicoutimi. Éd. du Silence Inc., 2001, 94 p.

À la recherche du père biologique
À la mort de sa mère, un Québécois veut connaître l'auteur de ses jours pour ne pas rester le Jésus de Chicoutimi, conçu par l'opération du Saint-Esprit. Narcisse, le héros de 29 ans, part donc en quête de sa mystérieuse naissance.

 

Après avoir trouvé la trace de son père biologique s'en suivent des appels téléphoniques et une correspondance pour " crever ce silence mythique " de 30 ans. Il apprend que c'est un médecin d'origine syrienne, qui s'est installé aux États-Unis après avoir fui le si beau lac St-Jean et sa ouananiche au cours des années 60. Sa découverte le fait naître à lui-même, car l'absence paternelle l'a privé des éléments nécessaires à sa croissance. La filiation est cruciale dans l'établissement du profi identitaire.

Ce petit roman simple ne fracasse pas les grandes données de la psychologie. C'est assez primaire comme illustration du problème. Il s'agit de trouver le père pour que tout rendre dans l'ordre. Le " bleuet " ne rencontre pas beaucoup de réticences avant de s'intégrer à sa nouvelle famille arabe, qui l'accepte de tout cœur. La conduite volage du médecin pendant sa jeunesse ne semble pas inquiéter outre mesure sa femme, mère de cinq enfants. Cette addition tardive à la famille du médecin semble faire le bonheur de tous.

Comme œuvre, ça fait un peu estudiantin. Toutefois c'est poétique, ludique, mais un peu léger pour les gros appétits.