Paul-André Proulx

Littérature Québecoises

 

Lemieux, Jean

La Lune rouge. Éd. La Courte Échelle, 2000, 218 p. (Édition originale 1991)

Meurtres aux Îles-de-la-Madeleine

La Lune rouge est un polar campé dans l'archipel des Îles-de-la-Madeleine. Denrée rare, un roman qui évoque ce coin perdu habité par des pêcheurs dont certains sont d'origine irlandaise. L'auteur, naguère un médecin des îles, s'est inspiré de la vie des Madelinots pour concocter ce roman dont la trame repose sur la mort de deux femmes en 24 heures.


Suicides ou assassinats? Rien ne privilégie l'une des hypothèses. Pourtant, la population vit dans la promiscuité sur ces petites îles de l'Atlantique. Les enquêteurs devront manifester de la perspicacité pour trancher le dilemme relié à des secrets d'amour. En attendant, ils gardent dans leur collimateur le médecin qui fait la navette entre les îles pour soigner les malades.

Ceux qui aiment la géographie et l'ethnographie auront l'occasion d'enrichir leurs connaissances. L'auteur met en exergue les us et coutumes de ces insulaires autant que leur culture. L'ensemble dépasse largement la couleur locale, car, là comme ailleurs, l'art et la religion tentent de faire oublier que " l'on meurt comme des rats ".
En fait, on raconte une histoire vieille comme le monde, soit celle de ceux qui sont rongés par la passion. Enfin, si l'écriture était un écho aux charmes de l'île, le roman serait un chef-d'œuvre.