Paul-André Proulx

Littérature Québecoises

Berthiaume, André

Les Petits Caractères.

Éd. XYZ, 2003, 136 p.
Famille, je vous aime

Ce recueil de nouvelles illustre le quotidien banal du badaud, qui occupe l'espace public, où l'on peut siroter un café en toute quiétude. Le lieu physique entrebâille sa porte pour que l'on espionne le décor intérieur de gens rongés de désirs, de nostalgie, de mélancolie.


Avec un fin pinceau, l'auteur peint le subtil tableau du temps qui défile à travers des pans de vie, qui ont laissé des souvenirs doux-amers. Avec les légendes en petits caractères sous les photos, les tabloïds qu'on lit le matin en buvant un café présentent moins les nouvelles du jour que le condensé de ce que l'on est. Et ce n'est pas parce qu'il ne se passe rien que la mélancolie n'est pas à l'œuvre à travers la tasse de café, qui laisse deviner, dans les coudes à coudes au Tim Horton (fastfood) ou ailleurs, que l'invisible a tracé un tatou indélébile sur le cœur.

De toute beauté ! Cet auteur presque inconnu est sans contredit l'as du genre au Québec.