Paul-André Proulx

Littérature Québecoises

Filion, Nicole.

Noces villageoises. Éd. Trois-Pistoles, 2002, 162 p.

Les Chicanes de village

C'est un petit roman savoureux sur les mœurs des villageois. Souvent pour tromper leur ennui, ils sont portés à créer des chicanes, qui connaissent parfois leur dénouement devant les tribunaux. C'est ce qu'a appris à ses dépens un couple venu s'établir dans une région éloignée pour y vivre en toute tranquillité. En effet, le voisin a profité de l'arrivée de cette nouvelle famille pour contester leur droit de propriété sur un terrain vacant.


La mère entreprit tout de suite des démarches pour que l'on respecte le contrat de vente signé devant notaire. Mais elle comprit vite que sa cause était soumise aux magouilles qui entourent l'application de la loi. Bref, ce roman devient le procès de l'administration de la Justice du Québec. Grâce à son sens de la dérision, la victime reconnaît bien volontiers la naïveté qui l'a portée à croire qu'elle trouverait la tranquillité d'esprit loin des grands centres urbains. La vie villageoise n'est pas une noce comme le précise l'ironie du titre. Ça devient souvent une course affolante, mais dérisoire dans les couloirs de nos palais de Justice.

Cette histoire intéressante est rendue par une plume vive qui sait créer l'atmosphère fébrile dans laquelle baigne une population que l'on croit mener une existence tranquille.